2014

3 oct

Vernissage Mireille Thys

Artiste carolo, Mireille Thys s’est engagée en peinture le jour où elle a appris que son état de santé la conduirait vers la cécité. En savoir plus....

2013

Mai

Exposition Amann

Amann, prénom Hermann, est un peintre allemand né en 1934 à Bad-Bellingen. Il a passé enfance et adolescence en Suisse, à Bâle où il fit ses études et se découvrit un intérêt passionnel pour les pigments utilisés dans la fabrication des couleurs. En savoir plus...

Amann

Amann, prénom Hermann, est un peintre allemand né en 1934 à Bad-Bellingen. Il a passé enfance et adolescence en Suisse, à Bâle où il fit ses études et se découvrit un intérêt passionnel pour les pigments utilisés dans la fabrication des couleurs.

En 1960, il s'installe à Paris et en 1965 à Liancourt-Saint-Pierre, dans la campagne du Vexin, non loin de Gisors.

Très opposé à l'idée de "ready made", le "déjà fait", le "n'importe quoi", qui fit la douteuse célébrité de Marcel Duchamp, Amann expose en 1963 au Salon des Indépendants de Paris une "empreinte de bidet", ironique rappel de l'"urinoir" présenté par le joueur d'échecs avec le titre "Fontaine" à l'Armory Show de New York, mais il délaisse rapidement toute action polémique pour se consacrer à la difficile et lente construction d'une palette de couleurs entièrement nouvelle : "or, jaune,ROUGE,bleu, argent".

Peu à peu, il élabore la "nouvelle pigmentation", laquelle va lui permettre d'envahir tous les secteurs de création apparentés à l'art de peindre : la gravure sur bois, la lithographie, la sérigraphie, l'eau-forte, la sculpture en verre, les décors de théâtre et d'opéra, le design, etc.

En 1995, il fonde à Saint-Ouen l'atelier ESC ( Espace Supérieur de la Couleur).

Amann voyage beaucoup; il travaille et expose à Paris, Stockholm, Monte Carlo, Mont-sur-Marchienne, Liège, Sophia Antipolis, Hamburg, Amsterdam, Gand, Avignon, Göppingen, Cannes, Dijon et au Musée Saint-Denis à l'Ile de la Réunion où il rencontre Bram Bogart.

Elève de Karl Jaspers, ami d'Emmanuel Lévinas et de Jacques Derrida avec qui il collabora pour l'ouvrage "Glas", ami d'Aragon et des frères Dardenne, des poètes liégeois Jacques Isoard et François Jacqmin, il est le sujet d'un écrit de Marcel Paquet : "Rouge absolu, nouvelle pigmentation Amann" ( 2012)

A la salle des ventes Drouot de Paris, Amann réussit une progression spectaculaire : une oeuvre sur papier estimée à 3500 euros fut vendue 33000€.